POR02 – FONDS FABRIQUE DE SAINT-CASIMIR

– 1826-1998. – 6,33 m.l. de documents textuels. – 79 plans et devis. – 31 photographies n.&b. – 3 cartes.

Notice biographique :

La Fabrique de Saint-Casimir a été érigée canoniquement le 18 février 1836 mais les registres de la paroisse commencent en 1847.  Le bureau de la Fabrique de Saint-Casimir est situé au presbytère de Saint-Casimir. 

Historique de la conservation / source d’acquisition :

Les documents ont été remis au Centre d’archives régional de Portneuf le mercredi 7 avril 2004 par monsieur Gilles Naud, résident de Saint-Casimir.  Un contrat de prêt sera éventuellement signé sous peu.

Portée et contenu :

Le fonds témoigne principalement de la vie paroissiale à Saint-Casimir.  Il témoigne également de l’administration de la paroisse Saint-Casimir.

Le fonds renferme des actes notariés, recensements et historique de la paroisse Saint-Casimir.  De plus, il renferme aussi les registres de la paroisse de 1847 à 2002 de même que les prônes.

Le fonds contient plusieurs dossiers sur l’église de Saint-Casimir, par exemple sur la construction et les réparations majeures de la première église en 1854 ou de la nouvelle en 1898.  On peut aussi consulter le registre des délibérations de la fabrique, le journal des recettes et le grand livre général de la paroisse Saint-Casimir qui témoignent de la vie paroissiale de Saint-Casimir aux 19e et 20e siècles.

Le fonds renseigne sur les activités de la Fabrique Saint-Casimir et son implication dans le milieu culturel de la paroisse Saint-Casimir grâce aux procès-verbaux, chartes et règlements de la Fabrique Saint-Casimir que l’on peut consulter.

Le fonds contient les feuillets paroissiaux de la paroisse Saint-Casimir de  1961-1962-1963, 1967 à 1973 et 1985 à 1998.  Le chercheur appréciera ces documents pour ses recherches généalogiques puisque ces bulletins renferment tous les baptêmes, mariages et sépultures qui ont été célébrés dans cette paroisse.

Il contient aussi 79 plans et devis, 31 photographies n.&b. et  4 cartes.

Instruments de recherche :

Un inventaire détaillé est disponible pour le chercheur.

Restriction :

Une restriction de 100 ans s’applique quant à la consultation des registres de baptêmes, mariages et sépultures.

Notes :

  • Le titre est basé sur le créateur des documents.
  • Il s’agit de documents originaux.
  • Les documents sont en français.
  • Fonds ouvert.